En entretien : Posez LA question !

© www.campus-audace.com
Chers candidats 


Je vous propose au travers de cet article de vous différencier de vos camarades lors de la redoutable épreuve des questions habituellement posées en deuxième partie d'entretien. Si vous êtes déjà un As dans ce secteur, enfoncez le clou ! Pour les autres je vais vous proposez un exemple de question qui fera mouche à chaque fois que vous appliquerez les quelques conseils simples que je vais vous donner. Pour cela, nous allons utiliser un outil bien pratique dans le recrutement : la PNL

Qui sonne le glas de la lettre de motivation ?

Après avoir défendu le CV traditionnel dans mon billet précédent, je vais vous expliquer contrairement à ce que l’on voudrait vous faire penser dernièrement que la lettre de motivation garde toute son importance dans les moments clés d’un recrutement. N’est-elle pas là sa principale utilité ? Tout est partie d’une étude du cabinet WIT Associés largement relayée qui faisait état d’une importance décroissante de la lettre de motivation auprès des recruteurs. Dernièrement, j’ai été interrogé sur ce sujet pour Lexpress.fr. Les fanatiques du 2.0 s’en donnent à cœur joie, voyant leur théorie d’un nouveau modèle de relations sociales et de recrutement ainsi conforté.

Plaidoyer pour sauver le CV

On voit fleurir ces derniers temps pas mal d’articles sur ce que sera le monde du recrutement demain. En première ligne des critiques - du côté des recruteurs comme des candidats d’ailleurs - le Sacro-Saint CV et sa compagne la lettre de motivation. Je laisserai cette dernière de côté pour l’instant, on s’occupera de son cas dans un prochain billet.
Pour ce qui est du CV, simple examen de passage pour les plus aguerris, casse-tête pour certains ou espace de liberté et preuve de sa créativité pour d’autres, il faut alors se poser la question de savoir si l’avènement du 2.0 va définitivement lui porter l’estocade.
Une fois n’est pas coutume, je vais me faire l’avocat de notre bon vieux « chemin de vie » sur feuille A4 ou .doc.